Pratiques exemplaires

Multimédia

Dans cette section, nous fournissons des recommandations pour guider votre inclusion de contenu multimédia accessible.

C’est quoi le multimédia?

Multimédia inclut: vidéos, audio, animations, diapositives.

Types de fichiers: .mp3, .mp4, .ppt, etc.

Avant de commencer

Quelle forme de multimédia inclurez-vous?

Avant de déterminer ce que vous devez faire pour créer du contenu multimédia accessible, vous devez en premier comprendre ce qui est nécessaire pour les différentes formes de multimédias. Considérons les questions suivantes:

  1. Est-ce que votre ressource multimédia inclut de la narration ou instruction auditive? Si oui, vous devez:
    • Fournir une transcription complète de tout le contenu de paroles et le contenu non-paroles pertinentes dans la ressource.
  2. Est-ce que votre ressource inclut d’audio qui est synchronisé avec une présentation vidéo? Si oui, vous devez:
    • Fournir des sous-titres de tout le contenu de paroles et contenus non-paroles pertinents de la ressource.
  3. Est-ce votre ressource multimédia inclut des contextes visuels (ex., chartes, graphiques) qui ne sont pas adressées dans le contenu auditif? Si oui, vous devez:

Pour qui faites-vous ceci?

Ce travail appuie les étudiants qui:

  • Sont sourds ou malentendants, par exemple Steven
  • Sont aveugles ou ont une basse vision, par exemple Jacob
  • Qui ont une forme de déficience cognitive
  • Qui sont dans un endroit où ils ne peuvent pas jouer et entendre l’audio
  • Qui apprennent dans une langue autre que leur langue maternelle et ont besoin de format écrit pour appuyer la compréhension.
Horton, Sarah; Quesenbery, Whitney. 2014. A Web for Everyone. New York: Rosenfeld Media. rosenfeldmedia.com/books/a-web-for-everyone/

Horton, Sarah; Quesenbery, Whitney. 2014. A Web for Everyone. New York: Rosenfeld Media. rosenfeldmedia.com/books/a-web-for-everyone/

Jacob

Image de Horton, Sarah; Quesenbery, Whitney. 2014 A Web for Everyone. New York; Rosenfeld Media. Rosenfeldmedia.com/books/a-web-for-everyone/

Que devez-vous faire?

Transcriptions

Considère qu’est-ce que vos étudiants pourraient ressortir du ressource multimédia s’ils n’étaient pas capables d’entendre les portions auditives, ou s’ils avaient la difficulté à comprendre les paroles. Une transcription en texte fournit aux étudiants l’information équivalente au contenu auditif dans une ressource de multimédia.[1]

Pendant que vous travaillez votre transcription textuelle, gardez en tête les recommandations suivantes à propos de quoi inclure:

  1. Nom de l’orateur ou l’oratrice
  2. Tout le contenu de paroles: S’il y a des paroles insignifiantes, il est mieux d’indiquer qu’elles sont exclues du transcrit. Par exemple: “[A et B parlent pendant que les diapositives chargent.]”
  3. Description signifiante à propos des paroles: Les descriptions qui informent les émotions, l’humeur, etc. sont habituellement fournies entre parenthèse. Par exemple: “Ne touchez pas à ça! [crier]”.
  4. Description d’audio non-parole pertinente: Celles-ci sont habituellement fournies entre parenthèse. Par exemple: “[tuyaux en métal écrasent aux planchers en béton]” Les sons d’arrière-plan qui ne sont pas pertinents peuvent être omis.
  5. Titres et sous-titres: Là où ils rendront la transcription plus utilisable ou facilitent la navigation, les titres et sous-titres peuvent êtres des aides utiles, surtout si la transcription est longue. En incluant ceux-ci, mettez-les en parenthèse pour démontrer qu’ils ne font pas partie de l’audio originale. Par exemple: [Introduction]; [Discussion de groupe]; [Étude de cas].

Transcription et les vidéos tierces

Si vous ne produisez pas vos propres vidéos de ressource, mais planifiez d’inclure des vidéos de la part des sources tierces (e.g. YouTube), soyez aviser que toutes les sources tierces n’incluent pas des transcriptions. Tant que les services comme YouTube appuieront techniquement les transcriptions, ce n’est pas tous les contributeurs à YouTube qui les utiliseront. Si vous sélectionnez une ressource vidéo qui n’a pas déjà de transcription, vous devez en produire vous-mêmes.*

*Note de droit d’auteurs: Produisons votre propre transcription pour une vidéo de tierce source pourrait contrevenir aux droits d’auteurs, dépendant du permis de la vidéo. Avant de procéder avec la production d’une transcription pour les matières médias que vous n’avez pas créé vous-mêmes, vous devez rejoindre le teneur du droit d’auteur pour obtenir la permission.

Sous-titres

Les sous-titres sont le texte qui est synchronisé avec l’audio dans une présentation vidéo. Les sous-titres sont importants quand les personnes doivent voir ce qui se passe dans une vidéo et recevoir les informations audio en texte en même temps.

Votre travail vers la création d’une transcription en texte pour une ressource vidéo peut être réutilisé pour fournir les sous-titres. Gardez en tête les recommandations suivantes concernant quoi inclure avec vos captions:

  1. Tout contenu de paroles: S’il y a des paroles non pertinentes, il est mieux d’indiquer qu’elles sont exclues de la transcription. Par exemple: “[A et B parlent pendant que les diapositives chargent.]”
  2. Description d’audio non-parole pertinente: Celles-ci sont habituellement fournies entre parenthèse. Par exemple: “[tuyaux en métal s’écrasent au plancher en béton]”; “[Musique de fond du groupe XXX joue].” Les sons d’arrière-plan qui ne sont pas pertinents peuvent être omis.

 

Descriptions auditives

Considérez ce que vos étudiants ressortiraient d’une ressource multimédia s’ils ne pouvaient pas voir les matières visuelles incorporées essentielles pour la compréhension. Les descriptions auditives sont bénéficiales si le contenu visuel (e.g. une graphique ou une carte) dans une vidéo ou présentation fournit du contenu pertinent qui n’est pas disponible unique de l’audio.[2]

En décrivant les éléments visuels dans vos ressources multimédias, gardez en tête les recommandations et lignes directrices suivantes.

1. Quand le contenu visuel contextuel sur l’écran n’est pas décrit dans l’audio lui-même, vous auriez besoin à fournir une description auditive qui est une description objective de l’élément visuel.

Exemple:

Pour aider les étudiants à bien saisir un concept que vous essayez de transmettre dans votre vidéo, vous avez inclus des références visuelles contextuelles (e.g. cartes, graphique, démonstration physique du processus). Cependant, vous réalisez après d’avoir fait la vidéo que la section auditive ne décrit pas ces visuels en assez de détails pour rendre la capacité aux étudiants comme Jacob à accéder tous les concepts que vous voulez transmettre.

Dans ce cas, vous auriez besoin d’enregistrer une description auditive des matières visuelles qui fournit assez de détails pour fournir aux étudiants comme Jacob le même accès aux contenus que les apprenants visuels.

2. Si possible, évitez la création du besoin pour la description auditive au début en étant proactive au temps d’enregistrement. Si vous faites attention aux visuels contextuels pendant l’enregistrement de la pièce média, vous pourrez retrouver des opportunités à transmettre les contenus visuels parmi les matières des paroles; vous n’aurez pas besoin d’inclure des descriptions du contenu visuel après le fait.

Exemple:

Vous enregistrez une présentation vidéo, ou une présentation qui inclut un graphique qui suit la production de charbon en Colombie-Britannique, et comme parti de la présentation vous voulez concentrer l’attention sur le graphique. Le narrateur ou présentateur pourrait indiquer des sections du graphique en disant:

“Comme vous pouvez voir, la projection du charbon métallurgique à augmenter par 3 millions de tonnes pendant ces deux années”

Dans ce cas, les descriptions auditives seraient nécessaires pour fournir les contextes manquants aux étudiants avec des déficiences visuelles; ces étudiants ne peuvent pas voir les données sur le graphique qui démontre aux apprenants visuels que sont les figures de productions et pour quelles dates. Cependant, si le narrateur ou présentateur disent:

” Ce graphique démontrent que la production de charbon métallurgique en C.B. à augmenter de 23 million tonnes en 1999 à 26 millions de tonnes en 2001,”

le contenu visuel est transmis par l’audio et aucune description auditive sera nécessaire.


  1. Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0, Guideline 1.2 Time-based Media: Provide alternatives for time-based media. Accessed from:http://www.w3.org/TR/WCAG20/#media-equiv
  2. Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.0, Guideline 1.2.3 Audio Description or Media Alternative (Prerecorded). Accessed from: http://www.w3.org/TR/WCAG20/#media-equiv